Houmous traditionnel

Plusieurs pays du Moyen-Orient revendiquent la paternité du houmous traditionnel.

Il est composé principalement de purée de pois chiches cuits et de pâte de sésame ou tahini.

En arable, houmous ou hommos veut simplement dire pois chiche.  Le nom complet est hommos bi-tahina.

Il est certain que cette délicieuse recette est multi-millénaire, et ça se comprend, c’est tellement délicieux.

C’est un plat consistant et complet, très riche en protéines.

Après avoir mixé la purée de pois chiches avec le tahini et du jus de citron et de l’ail, le houmous se sert froid.

On le garni d’un filet d’huile d’olive bio, de coriandre, de menthe ou de persil frais, et de grains de grenade.

Ensuite on saupoudre de piment d’Alep ou de poivre de Cayenne, de graines de cumin ou de cumin noir (nigelle).

On garde souvent quelques pois chiches entiers pour la garniture au centre de l’assiette.

Comment préparer les pois chiches?

Houmous traditionnel Pois chiches conserve

Là tu as trois choix :

Pois chiches en boite

Tu choisis des pois chiches en bocal ou en conserve, mais bio.  C’est le meilleur choix quand tu es dans l’urgence et que tes invités sont presque déjà dans ton salon.

Franchement c’est aussi bon que si tu les cuits toi-même, juste plus cher.  C’est toi qui voit.

Astuce : utilise l’eau du bocal pour mixer ton houmous.

Pois chiche cuits

Tu fais tremper tes pois chiches dans de l’eau froide, idéalement 48h, mais 24h suffisent.   Changes plusieurs fois l’eau de trempage quand elle devient trouble ou qu’il y a de la mousse.  On verra pourquoi après.

Le trempage augmente la digestibilité, diminue grandement le temps de cuisson (économies) et améliore la qualité nutritionnelle et l’assimilation.  Le pois chiche est devenu une graine germée, bien plus digeste.  Après la cuisson, si tu as le courage, tu peux retirer la petite peau qui entoure chaque pois chiche.  Cela rendre ton houmous encore plus digest.

Pois chiches crus.

Tu es d’humeur aventureuse, tu veux essayer un houmous cru.   C’est un peu plus amer, mais c’est toujours très bon.  Mais tu n’obtiendra la texture du houmous cuit.  Pour le reste, tu fais tremper comme ci-dessus, sauf que tu ne cuit pas le pois chiche après.

Comment éviter les gaz et ballonnements?

Houmous trempage des pois chiches

On dit que les légumineuses sont des aliments fermentescibles.  En gros elles renferment des substances complexes très difficiles à digérer.

Elles ne sont pas entièrement décomposées dans le petit intestin et atteignent encore non digérées le gros intestin (colon).

C’est là que des bactéries vont en faire un festin et les décomposer.  Quand les bactéries fermentent ces sucres, elles produisent un gaz nauséabond.  Bon appétit.

Le houmous traditionnel est très riche en légumineuses, donc voici quelques astuces pour éviter que cela se produise:

  • Le trempage va éliminer les agents bloqueurs qui ralentissent la digestion et diminuent son efficacité.  Ces bloqueurs sont principalement des glucides complexes et des celluloses dures.  Notre système digestif ne possède pas les enzymes nécessaires à leur décomposition.
  • La cuisson en deux fois élimine encore plus de substances indigestes.   Après avoir porté une première fois à ébullition pendant quelques minutes, laisse reposer les pois chiches 10 minutes.
    Ensuite change l’eau de cuisson, puis porte de nouveau à ébullition pendant 10 minutes.  Puis laisse-les reposer entre 1/2 heure et 1 heure.
  • Tu peux aussi ajouter quelques grammes de bicarbonate de soude dans l’eau de cuisson, pour améliorer la digestibilté.
  • Utilise des épices digestives et carminatives pendant la cuisson : cumin, cardamome, fenouil, romarin, …

Pour compléter le tableau, on rajoute au houmous, en décoration,  une graine carminative, le plus souvent du cumin ou du cumin noir (nigelle).

La recette du houmous traditionnel en vidéo