La Maladie de Lyme

maladie de Lyme tique

Table des matières

  Qu’est-ce que la maladie de Lyme

  Une maladie récente

  Symptômes

  Stades de la maladie

  Causes de la maladie

  Prévention

  Comment retirer une tique?

  Livres sur le traitement naturel

  Liste des laboratoires de test

  Carte des zones à risque

  Associations

  Sites intéressants

  Études scientifiques

  Conclusion

Qu’est-ce que la maladie de Lyme ?

La maladie de Lyme ou borréliose de Lyme est une infection transmise par les tiques femelles, les larves et les nymphes. Elles transmettent la bactérie Borrelia burgdorferi par une piqûre, et non une morsure, ce qui cause l’infection.

Elle se répand de plus en plus dans de nombreuses régions du monde, notamment en Europe, en Amérique du Nord et en Asie. Il existe des centaines d’espèces dont une quarantaine en France.

Cette infection bactérienne peut affecter plusieurs systèmes du corps, notamment la peau, les articulations, le système nerveux et le cœur.

Une maladie récente

Découverte

Depuis sa découverte dans les années 1970, la maladie de Lyme a connu une progression significative en termes de cas signalés. Cette infection a attiré de plus en plus d’attention en raison de son impact sur la santé publique.

Lors de sa découverte, la maladie de Lyme s’est initialement manifestée dans la ville de Lyme, dans le Connecticut, aux États-Unis, d’où elle tient son nom. Les premiers cas rapportés furent des enfants présentant des symptômes inhabituels tels que des éruptions cutanées en forme de cercle rouge autour du site de la piqûre de tiques. Depuis lors, la maladie de Lyme s’est répandue dans de nombreuses régions du monde, principalement en Europe, en Amérique du Nord et en Asie.

maladie de Lyme tique Dermacentor marginatus Dermacentor reticulatus

Propagation

Au fil des années, la prévalence de la maladie de Lyme a augmenté de manière significative. Les chiffres varient selon les sources et les régions, mais ils indiquent une tendance à la hausse.

Par exemple, le Réseau Sentinelle en France recense environ 27 000 cas de la maladie de Lyme chaque année.  Cependant, l’association Lyme sans frontière estime que le nombre réel de cas pourrait être beaucoup plus élevé et atteindre près de 300 000 cas par an.

Ces chiffres mettent en évidence l’ampleur du problème et soulignent l’importance de la reconnaissance et de la sensibilisation à cette maladie.  La progression de la maladie de Lyme est attribuée à plusieurs facteurs. Tout d’abord, la prolifération des tiques infectées par la bactérie Borrelia burgdorferi joue un rôle clé.

Les tiques peuvent se nourrir du sang des animaux infectés, tels que les cerfs, les souris et les oiseaux, puis transmettre la bactérie aux humains lorsqu’elles les piquent.

L’expansion des zones boisées et la fragmentation de l’habitat naturel favorisent également la propagation des tiques et, par conséquent, la transmission de la maladie de Lyme.

La progression de la maladie de Lyme a également été soutenue par une meilleure sensibilisation et une plus grande reconnaissance de la maladie. Les efforts déployés pour informer les professionnels de santé et le grand public sur les symptômes, les méthodes de prévention et les options de traitement ont contribué à une meilleure détection et prise en charge des cas.

Retour ←

Symptômes de la maladie de Lyme

Maladie de Lyme - Symptômes

Les symptômes de la maladie de Lyme varient d’une personne à l’autre et peuvent évoluer à différents stades de l’infection. Les premiers symptômes peuvent inclure une Éruption cutanée caractéristique appelée Erythème migrant, de la fièvre, des maux de tête, des douleurs musculaires et articulaires, ainsi que de la fatigue.

Si elle n’est pas traitée, la maladie de Lyme peut entrainer des complications graves, telles que des problèmes cardiaques, des troubles neurologiques et des douleurs articulaires chroniques. L’ordre d’apparition de ces symptômes diffère selon les individus.

Voici une liste des symptômes possibles :

Auréole rouge (Erythème migrant)

Maladie de Lyme - Auréol Rouge Erytheme migrant

Après une piqûre de tique infectée, une auréole rouge en forme d’anneau peut apparaitre autour de la zone de la piqûre. C’est le symptôme le plus spécifique de la maladie de Lyme et il nécessite une attention immédiate.

Il est généralement rapporté que l’auréole rouge associée à la maladie de Lyme peut apparaitre entre 3 jours et 6 semaines après la piqûre de tique infectée. Cependant, il est important de noter que cela peut varier d’une personne à l’autre et dans certains cas, l’auréole rouge peut ne pas apparaitre du tout.

Les délais sont indicatifs et peuvent varier d’une personne à l’autre.

Fièvre

Tu peux ressentir de la fièvre, généralement accompagnée d’une sensation de malaise.  Elle peut survenir dans les premiers jours suivant la piqûre de tique infectée.

Courbatures

Des douleurs musculaires et articulaires peuvent survenir, peu de temps après la piqûre, généralement dans les jours suivants.  Elles entrainent une gène et une raideur.

Maux de tête intenses

Des migraines sévères peuvent se manifester, provoquant une douleur lancinante, souvent dans les premières semaines.

Fatigue

Une grande fatigue et une sensation d’épuisement peuvent t’accabler, même après un repos adéquat.  En général dans les semaines suivant l’infection.

Ganglions enflés

Tu peux remarquer des ganglions lymphatiques enflés, généralement au niveau du cou, des aisselles ou de l’aine.  La durée d’apparition est de quelques semaines après la piqûre.

Éruption cutanée

Une éruption cutanée sous forme de boutons ou de plaques peut se produire ans les semaines suivant l’infection.  Elle peut également apparaitre plus tard, voire ne pas se manifester du tout.  Souvent ailleurs sur le corps que la zone de la piqûre de tique.

Troubles neurologiques

Des symptômes tels que des fourmillements, engourdissements ou douleurs dans les membres peuvent apparaitre. Tu peux également éprouver des problèmes de concentration, des pertes de mémoire et des troubles de l’équilibre. Les symptômes neurologiques peuvent apparaitre à différents moments, allant de quelques semaines à plusieurs mois après l’infection.

Problèmes cardiaques

Dans les cas avancés, des troubles du rythme cardiaque peuvent survenir.  Ils se manifestent par des palpitations ou des battements cardiaques irréguliers.  Les troubles cardiaques se développent généralement à un stade plus tardif de la maladie.  Parfois plusieurs mois après l’infection initiale.

Problèmes articulaires

Des douleurs articulaires similaires à celles de l’arthrite peuvent se développer. Elles affectent généralement les genoux, les chevilles, les coudes ou les poignets.  Elles se manifestent à tout moment, allant de quelques semaines à plusieurs mois après l’infection.

Il est important de noter que ces symptômes ne se manifestent pas nécessairement en cas de maladie de Lyme.  Si bien que leur sévérité peut varier et ils peuvent aussi apparaitre simultanément ou se chevaucher. Si tu suspectes une infection en raison de ces symptômes, il est essentiel de consulter rapidement un médecin.  Ce dernier pourra demander un test, poser un diagnostic et un traitement adéquats.

Retour ←

Stades de la maladie de Lyme

Maladie de Lyme Sang contamine par Borrelia burgdorferi

Elle évolue en trois stades :

Stade primaire localisé

Après la piqûre et l’infection, une auréole rouge ou érythème migrant apparait dans environ 75% des cas.  Il est important de noter que chez environ 25 % des personnes infectées, aucune tache rouge ne se développe, ou du moins elle n’est pas remarquée.

D’ordinaire, la tache rouge s’étend graduellement jusqu’à atteindre un diamètre d’environ 50 centimètres. Il est possible que le centre reste rouge, ou que plusieurs anneaux se forment autour de ce centre rouge, donnant l’apparence d’un œil de bœuf ou d’une cible.

Bien que l’érythème migrant ne provoque ni démangeaisons ni douleurs, il peut être chaud au toucher. En règle générale, cette tache disparait après environ 3 à 4 semaines.

Stade secondaire disséminé (diffusion)

À ce stade, tu peux rencontrer divers symptômes qui se manifestent après l’apparition initiale de la piqûre de tique.

Comme vu précédemment : la fatigue, les frissons, la fièvre, les maux de tête, la raideur de la nuque, les douleurs musculaires et les articulations enflées et douloureuses.

Ils peuvent persister pendant des semaines.  Dans près de la moitié des cas non traités, d’autres lésions d’Erythème migrant plus petites peuvent apparaitre à différents endroits du corps. Des symptômes moins fréquents peuvent également se manifester, tels que :

  • des lombalgies,
  • des nausées et des vomissements,
  • des maux de gorge,
  • une augmentation de volume des ganglions et de la rate.

Ces symptômes peuvent être intermittents, mais la sensation de malaise et la fatigue peuvent persister pendant des semaines. Il est courant de les confondre avec ceux de la grippe ou d’une infection virale courante, surtout en l’absence d’Erythème migrant.

Dans certains cas, des symptômes plus graves peuvent apparaitre. Environ 15 % des patients développent une atteinte du système nerveux, telle qu’une méningite (causant des maux de tête et une raideur de la nuque) ou une paralysie de Bell (provoquant une faiblesse faciale d’un ou des deux côtés).

Ces problèmes neurologiques peuvent persister pendant plusieurs mois. Des douleurs et une faiblesse nerveuses peuvent également se manifester dans d’autres parties du corps et durer plus longtemps.

Environ 8 % des personnes infectées développent des problèmes cardiaques, tels qu’un bloc cardiaque (retard des signaux Électriques dans le cœur), une myocardite (inflammation du tissu cardiaque) ou une péricardite (inflammation du sac entourant le cœur).

Ces problèmes peuvent provoquer des palpitations, des étourdissements ou même des évanouissements.

Stade tertiaire

Au stade tertiaire de la maladie de Lyme, si elle n’est pas traitée, d’autres problèmes peuvent survenir des mois voire des années plus tard.  Plus de la moitié des personnes développent une arthrite, généralement dans les mois suivants.

Des épisodes de gonflement et de douleur des grosses articulations, en particulier du genou, peuvent réapparaitre pendant plusieurs années.

Les genoux sont souvent gonflés, parfois rouges et chauds au toucher.  Dans certains cas, des kystes peuvent se former derrière le genou, entrainant une augmentation soudaine de la douleur.

Environ 10 % des cas de problèmes de genou persistent pendant plus de 6 mois.  Un petit nombre de personnes peuvent développer des troubles cérébraux et du système nerveux, se traduisant par des problèmes d’humeur, d’élocution, de mémoire et de sommeil. Des engourdissements et des douleurs fulgurantes peuvent également se produire dans le dos, les jambes et les bras.

Retour ←

Causes de la maladie de Lyme

Maladie de Lyme Tique Borrelia burgdorferi

La principale cause de la maladie de Lyme est la transmission de la bactérie Borrelia burgdorferi par les tiques femelles, les larves et les nymphes. Les tiques infectées se nourrissent du sang des humains ou des animaux, ce qui leur permet de transmettre la bactérie.

Il est essentiel de prendre des mesures de précaution lors des activités en plein air, telles que l’utilisation de répulsifs anti-tiques, le port de vêtements protecteurs et l’inspection minutieuse du corps après avoir été à l’extérieur.

Les personnes ou les animaux infectés ne sont pas contagieux, et il n’est pas dangereux de toucher une tique plantée dans la chair avec ses doigts.

Les tiques

Les tiques, de minuscules acariens ressemblant à des araignées, se nourrissent de sang pour leur croissance et leur développement à chaque étape de leur cycle, passant de la larve à la nymphe, puis à l’adulte.

Maladie de Lyme - Cycle de vie Tique

  • Larve : ressemble à petite Écrevisse d’environ un demi-millimètre.
  • Nymphe : mesure environ un millimètre.
  • Tique adulte : mesure entre 3 et 4 millimètres.
  • Tique adulte gorgée de sang : elle peut devenir beaucoup plus grande, atteignant jusqu’à 1,5 cm de longueur.

La saison des tiques s’étend de mars à novembre, une période pendant laquelle elles sont actives dans les forêts et les hautes herbes, principalement en milieu humide.

Pourquoi et comment piquent les tiques?

Les tiques ont besoin de te piquer pour obtenir du sang, car il est essentiel à leur développement (mues).  Elles piquent surtout la nuit, sauf pendant les fortes chaleurs et sécheresses, où elles se nourrissent plus souvent.

Les nymphes, plus nombreuses que les adultes, sont responsables de la majorité des piqûres chez les humains (plus de 80 % dans certaines régions).

Une bonne chose à savoir est que la tique ne saute pas comme les poux.  Par contre, elle t’attend en embuscade sur une herbe haute, une fougère, une branchette.

Et quand tu la frôles elle s’accroche à toi. Tu es son prochain repas.  L’être humain est un hôte accidentel, ses proies sont normalement des animaux.  La tique va se nourrir pendant 3 à 7 jours, avant de se laisser tomber.

Retour ←

Prévention de la maladie de Lyme

MaladieLa prévention de la maladie de Lyme est essentielle, surtout si tu vis ou si tu te trouves dans une zone où les tiques infectées sont présentes.

Quelques mesures de précaution simples permettent d’éviter les piqûres de tiques.  Vu la gravité de la maladie, cela vaut la peine de les appliquer.

Comment te protéger contre cette infection transmise par les tiques?

  • Porte des vêtements protecteurs lorsque tu te promènes dans des zones boisées ou des endroits propices aux tiques.
    Mets des vêtements à manches longues, des pantalons longs, des chaussettes hautes et des chaussures fermées.
    Cela réduira les chances de contact direct entre les tiques et ta peau.
  • Utilise des répulsifs anti-tiques contenant du DEET sur ta peau exposée.
    Recherche des produits spécialement connus pour repousser les tiques et suis les instructions du fabricant lors de l’application.
    Attention, ce n’est pas idéal pour la santé.
  • Après avoir passé du temps à l’extérieur, vérifie régulièrement ton corps, y compris tes cheveux, tes aisselles, ton nombril, tes parties intimes et tes jambes.
    Inspecte minutieusement chaque partie de ton corps, car les tiques peuvent se cacher dans des endroits difficiles à repérer.
  • Fais attention aux animaux de compagnie, car les tiques peuvent s’accrocher à eux et être transportées dans ta maison.
    Assure-toi que tes animaux de compagnie sont traités avec des produits anti-tiques appropriés et vérifie régulièrement leur pelage pour détecter toute tique.
  • Évite les zones à risque telles que les hautes herbes, les broussailles et les zones boisées où les tiques sont souvent présentes,
    Porte une attention particulière aux zones humides.
    Privilégie les sentiers balisés et les zones ouvertes.

Maladie de Lyme Foret

Tu peux prendre des mesures, que ce soit sur le plan médical ou naturel, pour prévenir la maladie de Lyme.

Mesures préventives médicales

Vaccination

Il existe des vaccins contre la maladie de Lyme dans certaines régions.  Ces vaccins n’ont pas été testés sur de longues périodes, et nous ne te conseillons pas de les utiliser, vu le risque lié aux effets secondaires.

Assure-toi de comprendre les avantages et les éventuels effets secondaires du vaccin avant de prendre une décision.

Diagnostic et traitement de la maladie de Lyme

Le diagnostic de la maladie de Lyme repose sur les symptômes cliniques, l’examen physique et des tests de laboratoire, tels que les analyses de sang. Le traitement précoce avec des antibiotiques est recommandé par les médecins pour éliminer l’infection et prévenir les complications à long terme.

Dans les cas plus avancés, un traitement prolongé peut être nécessaire. Les antibiotiques fonctionneraient assez bien à un stade précoce de la maladie.  Nous ne pouvons malheureusement pas valider cette assertion, vu le nombre de rechute.

Il faut savoir que vu la diversité des symptômes, la maladie de Lyme n’est pas toujours diagnostiqué à temps, ou mal diagnostiquée.

Antibiotiques

Si tu as été mordu par une tique et que tu la retires rapidement, dans certains cas, un traitement préventif à base d’antibiotiques peut être recommandé pour réduire le risque de développer la maladie de Lyme.

Des antibiotiques préventives comme la doxycycline, l’amoxicilline ou le céfuroxime sont pris par voie orale pendant 2 semaines.

Pour les cas plus grave comme la méningite, on administre des antibiotiques comme la ceftriaxone, du céfotaxime ou de la pénicilline par voie intraveineuse, jusqu’à 3 semaines.

Il est important d’agir rapidement, car plus le traitement est administré tôt, plus il est efficace.

Précautions

  • Sois attentif aux symptômes potentiels de la maladie de Lyme, tels que l’éruption cutanée en forme de cible (érythème migrant), la fièvre, la fatigue, les maux de tête et les douleurs musculaires.
    Si tu présentes des symptômes après une exposition aux tiques, consulte immédiatement un médecin pour obtenir un diagnostic précoce.
    Un traitement précoce permet de prévenir les complications à long terme.
  • Si tu vis ou séjournes fréquemment dans une région où la maladie de Lyme est prévalente, il est recommandé de consulter régulièrement un médecin pour des contrôles et des dépistages.
    Un suivi médical attentif peut contribuer à détecter précocement toute infection éventuelle et à prendre les mesures nécessaires.
  • Informe-toi sur les zones à risque de la maladie de Lyme dans ta région et adopte des mesures de prévention appropriées.
    Renseigne-toi sur les méthodes de retrait sécurisé des tiques, les mesures de protection lors des activités de plein air et les symptômes à surveiller.
    Plus tu seras conscient des risques, mieux tu pourras te protéger.

En complément des mesures de prévention médicales, tu peux envisager certaines approches naturelles pour renforcer ta défense contre la maladie de Lyme. Toutefois, les médecins conseillent de recourir à ces approches en complément des mesures conventionnelles et non en remplacement.

Options naturelles qui pourraient être bénéfiques

  • Consomme des aliments anti-inflammatoires tels que des fruits et légumes frais, des grains entiers, des poissons gras, des noix et des graines.
    Ils soutiennent ton système immunitaire et réduisent l’inflammation associée à la maladie de Lyme.
  • Utilise des huiles essentielles répulsives pour les tiques comme l’huile de lavande, l’huile d’arbre à thé et l’huile d’eucalyptus.
    Applique-les sur ta peau ou fabrique un spray à base d’huiles essentielles diluées pour te protéger.
  • Renforce ton système immunitaire en adoptant un mode de vie sain.
    Évite l’alcool, le tabac, et tous les intoxicants.
    Fais de l’exercice régulièrement, dors suffisamment, gère ton stress et évite les facteurs qui affaiblissent ton système immunitaire.
    Un système immunitaire fort peut aider ton corps à combattre les infections, y compris la maladie de Lyme.
  • Mange un maximum de fruits et légumes crus, pratique des cures détox, des monodiètes, voire essaie de jeûner.

Recommandation de bonnes pratiques – Borréliose de Lyme et autres maladies vectorielles à tiques

Comment retirer une tique?

https://vidya.shop/blog/sante/maladie-de-lyme-comment-enlever-la-tique

Maladie

Livres sur le traitement naturel de la maladie de Lyme

  • « La maladie de Lyme : une approche alternative pratique » par Willem Jacobs.
  • « Guérir naturellement la maladie de Lyme » par Wolf Dieter Storl.
  • « The Lyme Disease Solution » par Kenneth B. Singleton.
  • « Unlocking Lyme: Myths, Truths, and Practical Solutions for Chronic Lyme Disease » par William Rawls.
  • « Healing Lyme: Natural Healing of Lyme Borreliosis and the Coinfections Chlamydia and Spotted Fever Rickettsiosis » par Stephen Harrod Buhner.

Il est important de noter que ces livres sont basés sur les connaissances et les expériences des auteurs respectifs et qu’ils doivent être utilisés comme sources d’information complémentaires. Il est toujours recommandé de consulter un médecin qualifié pour obtenir un diagnostic précis et des conseils personnalisés concernant le traitement de la maladie de Lyme.

https://socialyme.com/les-livres-sur-la-maladie-de-lyme/

Retour ←

Liste des laboratoires de test

France

https://lamaladiedelyme.fr/les-tests-et-laboratoires-accessibles/

https://francelyme.fr/site/mediatiques/malades/diagnostic-et-analyses-de-laboratoire/

https://www.synlab.fr/votre-sante/maladie-vectorielles-a-tiques/test-de-la-maladie-de-lyme/

Belgique

https://www.sciensano.be/fr/reseau-de-laboratoires-sentinelles-epilabo

https://redlabs.be/

https://www.labomaenhout.be/fr/nouvelles/2022/maladie-de-lyme-tests-de-laboratoire

Canada

https://www.inspq.qc.ca/lspq/repertoire-des-analyses/maladie-lyme-analyse-tiques

https://myrrhasante.com/analyse-de-sang-tests-sanguins/test-maladie-de-lyme-labo-24h-514-378-7000/

Retour ←

Carte des zones à risque

France

https://actu.fr/societe/carte-maladie-de-lyme-voici-les-zones-de-france-ou-les-tiques-proliferent-le-plus_51945619.html

Belgique

https://tiquesnet.sciensano.be/

Canada

https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/maladie-lyme/surveillance-maladie-lyme.html#a4

https://www.tickmaps.ca/fr/?location=

https://tiquetoccanada.com/la-repartition-geographique-des-tiques/

Retour ←

Associations

France

Association Lyme Sans Frontière (LSF)

Fédération Française des Maladies Vectorielles à Tiques

Association Vaincre Lyme

Association France Lyme

ChroniLyme

Le Relais de Lyme

Belgique

https://www.facebook.com/TIME.FOR.LYME.asbl

Canada

Canadian Lyme Disease Foundation

Canadian Lyme Disease Research Network

International

Lyme Int

Retour ←

Sites intéressants

https://socialyme.com/

http://lymealternatif.fr/

https://www.sciensano.be/fr/sujets-sante/maladie-de-lyme

http://www.lymeinfo.net/francais.html

https://www.cairn.info/revue-ecologie-et-politique-2019-1-page-107.htm

https://www.careplus.eu/fr/product/care-plus-test-a-tique-lyme-borreliose/

Retour ←

Études scientifiques

Retour ←

Maladie de lyme nuage de mots

Conclusion

Cette maladie touche une frange toujours plus grande de la population et nécessite une prudence et une précaution particulière.

J’espère que cet article complet te permettra de mieux la comprendre et de trouver des infos pertinentes et des liens qui pourront t’aider.

D’autres articles seront publiés sur les plantes qui permettent de lutter contre la maladie de Lyme.